Trouver de l'inspiration au quotidien

Développement personnel

Mes choix 

Mes choix 

Ce sont nos choix qui nous mènent là où nous nous trouvons aujourd’hui. Ils peuvent être bons ou mauvais, spontanés ou réfléchis mais nous en sommes responsables.
J’aimerai aujourd’hui vous parler des choix que j’ai fait et qui m’ont aidé à faire un pas de plus vers un mieux-être, une plus grande acceptation de qui je suis.

Quand ça n’allait pas fort, j’ai décidé qu’au lieu de m’isoler, je choisissais de me reconnecter à l’autre.
On est parfois embourbé dans ses problématiques et on ne sait plus par quel bout démêler sa situation. Avoir un regard neuf et bienveillant sur ce que l’on traverse, nous aide toujours à avancer.

J’ai arrêté de comparer ma vie à celle des autres. Oui c’est tentant, je sais. Mais par quoi remplacer cette vieille habitude ? Par de la gratitude, car à force de se comparer avec les autres, de comparer sa vie, on passe à côté de la sienne, on ne voit pas toutes les belles choses qui nous entourent ou qui se présentent à nous, car on essaye de coller à un modèle qui n’est pas fait pour nous.

J’ai fait le choix de poser des limites. Ce qui ne veut pas dire oublier les autres ou devenir égoïste car c’est souvent la crainte que l’on peut avoir quand on commence à dire « non » et à poser des limites, c’est seulement se poser la question est ce que c’est bon pour moi ? Est-ce que j’en ai envie ? 
Question qui parfois passe un peu trop à la trappe.

J’ai souvent douté de moi, de ce que je disais, de ce que je faisais, pour ma part c’était en grande partie dû au regard de l’autre, allait-on m’aimer encore, est ce qu’on allait encore m’apprécier ? 
Au bout d’un moment on se rend compte que croire en soi, en ses capacités, en ses possibilités peut nous amener bien plus loin que ce que l’on pensait au départ.

Dans la même veine, j’ai décidé de ne plus me critiquer constamment. Finalement le seul effet de me critiquer constamment ne m’amenait à rien, à part descendre mon moral au ras des pâquerettes. J’ai fait le choix de célébrer mes victoires (même les plus petites). Certes je ne suis pas parfaite, je suis humaine et c’est très bien comme ça. Je vais commettre encore des erreurs mais j’apprends, c’est ce qu’il y a de plus important pour moi.

J’ai arrêté d’attendre que quelque chose se passe dans ma vie pour la voir évoluer. Alors oui, il y a toujours le facteur chance mais si on ne compte que sur lui, on peut attendre longtemps. Déterminer des objectifs nous permet de créer nos propres opportunités. On peut se désespérer de voir sa vie stagner mais si nous ne sommes pas acteurs de notre propre vie, qui le sera ?

Plus de joie moins de négativité ! Choix difficile quand on n’est pas au mieux de sa forme. Ce qui ne veut pas dire non plus se voiler la face sur ce qui ne va pas mais choisir de se dire qu’au lieu de rentrer dans une dualité verre à moitié plein ou verre à moitié vide, comprendre que le verre peut toujours se re-remplir.

Une quantité impressionnante de choses peuvent nous retenir d’avancer, faire le choix de se proposer quelque chose de nouveau dans sa vie n’est jamais une mauvaise idée. Ça ne fonctionnera pas toujours mais malgré tout ça nous fera avancer.

Réalisation Clerc & Net